Ville de Brignoles

Terroir et traditions

Produits traditionnels

Le terroir du Comté de Provence

Venir dans le Comté de Provence, c’est aussi apprécier son terroir, ses richesses naturelles, ses paysages verdoyants et variés, son patrimoine historique…

Le territoire du Comté de Provence est riche de nombreux produits traditionnels, artisanaux, et de qualité issus de son terroir, qui contribuent à sa renommée. En voici quelques-uns parmi les plus connus !

La prune

Les prunes de Brignoles firent les délices des rois et des serfs jusqu’à la fin du XVIème siècle : le duc de Guise en croquait une, dit on, lorsqu’il reçut à Blois le coup qui lui fut fatal.

On compte en France aujourd’hui plus de 400 espèces de pruniers dont plusieurs de Perdrigon.  Il semble qu’à Brignoles on ait donné la préférence au Perdrigon violet.

Aux alentours du XVIème siècle, les prunes étaient la spécialité de la ville « ces fruits dépouillés de leur peau sont d’une couleur rosée tirant sur le jaune. Leur chair est un peu ferme comme celle du citron confit ou du coing. Ils n’ont plus leur noyau qu’on enlève en les préparant. Leur goût est tant soit peu acide et vineux. »

L’huile d’olive

Arbre fruitier méditerranéen mythique, l’olivier était déjà présent sur notre territoire au temps de l’occupation romaine. L’exploitation de l’olivier et la récolte des olives étaient déjà largement pratiquées pour la production de l’huile d’olive.

Aujourd’hui, les oliveraies sont toujours entretenues, et chaque hiver, les moulins à huile produisent plusieurs milliers de litres d’huile d’olive.

L’huile d’olive est désormais reconnue comme un produit traditionnel de qualité. Elle est mise en valeur dans la cuisine moderne, sur les tables des grands restaurants, et séduit de nombreux touristes.

Le Fromage de chèvre

Au pied du massif de la Sainte Baume, vous découvrirez la fabrication artisanale du fromage de chèvre, ce fromage authentique créé à partir de lait cru.

Le Var ne compte que 35 000 brebis contre 150 000 dans les Bouches du Rhône, cependant la transhumance varoise a su garder son authenticité car elle se pratique encore essentiellement à pied.

À partir du mois de juin les troupeaux quittent les plaines littorales et cheminent par les « drailles » (chemins traditionnels) jusque vers les plateaux du Haut Var. Les troupeaux sont conduits par des béliers, appelés « floucas », auxquels on laisse trois touffes de laine colorées.

Le Miel

En Provence Verte, les abeilles fabriquent leur miel à partir des fleurs de châtaigniers et plantes du maquis (lavande, ciste…) ce qui donne un goût et une couleur unique à ce produit.

Le Var est le premier département apicole de France avec plus de 27 000 ruches recensées. Une spécialité : le miel de lavande, mais il produit aussi tous les autres types de miel et produits dérivés. Des apiculteurs vous accueilleront et vous feront découvrir des spécialités du pays : miels de montagne, d’acacias, de bruyère et de romarin sans oublier les autres produits nobles de la ruche, gelée royale et pollen.

Les Plantes aromatiques

Le maquis est une formation végétale dense qui peuple les terrains siliceux des massifs anciens soumis au climat méditerranéen. Surtout couvert de chênes verts, chênes-lièges, de bruyères arborescentes et d’arbousiers, le maquis est « semé » de plantes aromatiques.

Vous sentirez lors de ballades en Provence Verte ces odeurs de romarin, de thym, de lavande, de ciste, qui donnent toutes les saveurs des plats typiques provençaux.
Vous pouvez faire vous-même votre marché dans les forêts du Comté de Provence où poussent ces plantes aromatiques !

Les treize desserts de Noël

La coutume des treize desserts est une tradition du Sud-Est de la France teintée de croyances religieuses et de folklore. De retour de la messe de minuit, on offre aux convives treize desserts en référence à la Cène comptant autour du dernier repas les douze apôtres de Jésus.  Sur trois nappes ornées d’un chandelier à trois bougies, symbole de la sainte trinité, étaient disposés les treize desserts. Ils se composent de :

  1. mendiants
  2. pompe à huile
  3. nougat blanc
  4. nougat noir
  5. dattes
  6. pâte de coing
  7. raison blanc
  8. melon vert
  9. fruits confits
  10. pommes ou poires
  11. calissons d’Aix
  12. prunes de Brignoles
  13. oranges ou mandarines 

La coutume veut que la dégustation des treize desserts soit terminée par l’orange ou la mandarine, en faisant un vœu qui sera exaucé dans l’année. 

Le Musée de l’Olivier : Visite sur rendez-vous au point d’accueil : 04 94 37 02 22. Adresse : Place Louis-Fournier, 83143 Le Val

Ville de Brignoles

  Hôtel de ville
  9, place Carami - BP 307
  83177 BRIGNOLES Cedex
 
  Tél.: 04.94.86.22.22
  Fax: 04.94.69.00.94

Partenaires de la ville :

  • Région PACA
  • Conseil Général du Var
  • Comté de Provence
  • Office du Tourisme de la Provence Verte
  • Syndicat mixte de la Provence Verte
Ville de Brignoles

  Hôtel de ville
  9, place Carami - BP 307
  83177 BRIGNOLES Cedex
 
  Tél.: 04.94.86.22.22
  Fax: 04.94.69.00.94

http://www.brignoles.fr/http://www.brignoles.fr/index.php?id=377

Réalisation : Stratis